Sortir pour s’en sortir

Culture_coeurL’association «Culture du Coeur Loir-et-Cher, dont la mission principale est de favoriser l’accès aux loisirs aux personnes handicapées ou en situation de précarité, a tenu son assemblée générale le 14 mars dernier. En pleine expansion, elle vient de connaître une année très intense et envisage d’embaucher un deuxième salarié.

La richesse n’est pas exclusivement pécuniaire. Des individus s’affirment, malgré un porte-monnaie peu avantageux, dans leur compréhension des rouages du Monde, dans l’affirmation contrôlée de leur sensibilité et dans la qualité de leur imaginaire et de leur vie sociale. Inversement, d’autres individus, biens portants et aux revenus plus conséquents, s’enferment dans l’isolement, la précarité intellectuelle et se retrouvent marginalisés, endettés… Entre ces deux comportements, la culture, au sens le plus large, joue un rôle essentiel. Selon la Loi de juillet 1998, l’accès à la culture est un droit pour tous : «il constitue un réel facteur d’insertion, un formidable levier dans la lutte contre l’exclusion.» Dans le cadre d’un réseau national créé peu après la mise en place de la loi, une quarantaine d’associations se sont montées en France pour répondre à cette mission.
L’association Culture du Coeur Loir-et-Cher, présidée par Isabelle Scarpitta, met en avant son combat humaniste : faciliter l’accès à la culture et aux loisirs à destination des publics en difficulté. Elle soutient également les relais sociaux, avec la mise en place de formations à la médiation culturelle.

Après sa création en 2007, le relais local «Culture du Coeur Loir-et-Cher» a bien failli mettre la clé sous la porte. Mais en 2009, une poignée de membres se sont bougés pour sortir l’association de ses difficultés. Depuis, on remarque un développement intense de son activité sur notre département. L’association recense aujourd’hui une centaine de partenaires culturels qui offrent chaque année environ 7.000 places gratuites. A charge pour les relais sociaux partenaires de redistribuer cette offre. Visites de musées et de châteaux constituent une partie importante des invitations dispensées. Puis viennent le cinéma, les concerts, les compétitions sportives, le théâtre et la danse. Les familles (via les UPAS, les centres sociaux…) utilisent beaucoup les offres de sorties promenades autour du patrimoine, tandis que les offres festivals, concerts et théâtres, sont plus majoritairement réservées par les adolescents et personnes seules (via le CIAS, les missions locales…)

Comme on le voit, le travail de Culture du Coeur est tout aussi bien de trouver des partenaires pour financer sa mission, collecter les offres de sortie, comme de fédérer les réseaux sociaux qui distilleront les invitations. Le public concerné est ainsi très large : personnes en grande difficulté sociale, jeunes demandeurs d’emploi, handicapés physiques et mentaux, personnes souffrant de problèmes d’addictions, réfugiés…
Les perspectives 2013 reposent sur l’embauche d’un deuxième salarié permanent, sur la seule partie administration et comptabilité, de façon à repositionner les missions de la chargée de développement Mélanie Fournier. L’association veut en effet s’affirmer comme une force de proposition de sortie plus marquante. Il faut savoir que 50% des invitations offertes par Culture du Coeur ne sont pas utilisées. «Une personne isolée fera rarement la démarche de vouloir sortir seule», analyse la présidente Isabelle Scarpitta. C’est pourquoi le développement d’un réseau conséquent de bénévoles accompagnateurs était à l’ordre du jour.
Et de citer pour conclure, Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco : «Être humaniste aujourd’hui… c’est utiliser la culture, dans toute la diversité de ses expressions, comme outil de rapprochement et de construction d’un imaginaire commun.» Cet imaginaire qui détruit toutes les barrières qui se dressent entre les êtres humains.

Didier Morazin

Culture du Coeur 41,
18 rue Roland-Dorgelès,  – 41000 Blois.
Tél. 02 54 78 55 70

 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email