Politique – Après Jacqueline Gourault, Marc Fesneau !


Ça, c’est fait. La nouvelle a été largement diffusée depuis la mi-octobre, les cartes élyséennes ayant été redistribuées.
Deux figures loir-et-chériennes accèdent aux hautes sphères étatiques. Enfin, Jacqueline Gourault, elle, demeure au Gouvernement, passant du titre de « ministre auprès du ministre de l’intérieur » à un intitulé plus clair, à savoir ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Le député Marc Fesneau président du groupe Modem à l’Assemblée nationale, ex maire de Marchenoir, accède au Saint-Graal, non pas du côté de l’agriculture comme il avait émis le souhait. Il obtient les relations au Parlement. ministre auprès du (Premier) ministre à son tour (secrétaire d’Etat en somme ? Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué…). « Vous pourrez utiliser les photos que vous avez prises pour ma prochaine candidature à la mairie de Marchenoir, » aura ironisé le 14 octobre l’intéressé, sûr de lui. Une bonne nouvelle qui n’est pas une plaisanterie et qui de fait avantage Stéphane Baudu, son suppléant, maire de la Chaussée Saint-Victor, qui devient ainsi député à la place du député. Ce remaniement, qui aura pris des plombes, passera sans aucun doute inaperçu auprès de l’opinion publique, peut-être davantage captée par le nouvel album (posthume) de Johnny ou encore les tweets de Jade Hallyday ?
É. R.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email