Coup de neuf au multi-accueil La Luciole

L’équipe et les enfants du multi-accueil La Luciole, au centre-ville de Blois, ont retrouvé leurs locaux après dix mois de travaux.

C.C-S.

Marc Gricourt, maire de Blois, a inauguré les locaux rénovés en compagnie de nombreux élus, du vice-président de la CAF et de l’équipe de La Luciole.

Situé rampe Chambourdin, à Blois, le multi-accueil La Luciole compte une vingtaine d’enfants de 0 à 3 ans. Construits en 1898, les locaux de 330 m² ont subi d’importants travaux de réhabilitation de septembre 2017 à juin 2018, assurés par des entreprises locales : désamiantage, isolation, mise en conformité pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, amélioration du système de chauffage et de ventilation, points lumineux à économie d’énergie, peintures et revêtements de sols, nouveaux jeux extérieurs… Le tout pour un montant total de 314 000 € TTC. Un financement assuré par la ville de Blois et la Caisse d’allocations familiales (à hauteur de 208 500€).
« Cet équipement fait partie du patrimoine blaisois et nous avons l’obligation d’améliorer les conditions d’accueil des enfants et les conditions de travail de l’équipe qui a d’ailleurs contribué à la réflexion sur le réaménagement des locaux », a souligné Marc Gricourt, maire de Blois, lors de l’inauguration, le 11 septembre. En effet, depuis plusieurs années, la ville a lancé un programme de rénovation des structures petite enfance, soutenue par la CAF. L’objectif étant d’améliorer la qualité d’accueil et de confort, mais aussi d’adapter les locaux aux besoins des enfants et des professionnels. Les multi-accueils Mirabelle, Vienne, Tom Pouce, Provinces et Quinière ont été récemment restructurés et des travaux ont été engagés à Marie Curie en août 2018. Toutes les structures petite enfance auront été réaménagées d’ici 2020.


ZOOM▶ Qu’est-ce qu’un multi-accueil ?

Un multi-accueil offre des places d’accueil régulier et occasionnel aux enfants. Pour l’accueil régulier, qui peut s’étendre de quelques heures à 5 jours, un contrat entre la famille et la ville est nécessaire afin de réserver la place. L’accueil occasionnel (auparavant halte-garderie) ne nécessite pas de contrat et l’enfant est accueilli en fonction des places disponibles. Il y a 7 multi-accueils à Blois et chaque structure propose un mode de fonctionnement qui a une vocation éducative avec pour objectif de développer les sens chez les enfants et tisser des liens avec les parents en proposant diverses activités culturelles.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email