Ces quinze derniers jours…


Rentrée scolaire à Blois : 20/20 ?
Avec 20,8 millions d’euros sur 68,5 millions (soit 30,5% du budget de fonctionnement), l’éducation est le premier poste budgétaire de la Ville. En chiffres, pour cette rentrée 2018-2019, 600 agents municipaux, 4 712 élèves (soit 45 enfants de plus qu’en 2017),
12 classes supplémentaires ont été ouvertes contre 2 fermetures (une à l’école élémentaire Alexandre Parodi et une autre à l’école maternelle Clérancerie). Sans oublier un retour à la semaine de quatre jours, des activités sportives et 107 places supplémentaires créées en centre de loisirs le mercredi, un accueil de loisirs périscolaire et la mise en place d’une garderie, un dispositif d’aide aux leçons ainsi qu’une restauration nouvelle génération tournée vers la qualité alimentaire et l’apprentissage du goût. Tout semble aller bien donc ? Sur le papier en tout cas… et de toute façon, ce n’est que le début de l’année…


Blois, encore : c’est aussi la rentrée … pour le Chato’do!
Ce trimestre, le public pourra applaudir Miossec en novembre qui présentera son nouvel album « Les rescapés ». Il y aura aussi Laake qui fera découvrir son univers musical électro-pop dans la Salle Gaston d’Orléans du Château Royal de Blois, Le rappeur l’Or du Commun sera de plus sur la grande scène du Chato’do avec en première partie VSO x Maxenss. Egalement le rock garage des années 60, par les Minutes, résonnera dans le cadre du festival BD Boum, Derobert & The Half-Truth avec leur soul de Nashville pour le LABO#29, Yarol (en coproduction avec Roxette), Murray Man pour la Dub Corner#1 (en coproduction avec Dub Action), pour ne citer qu’eux. Totalité de la programmation sur www.chatodo.com


Pendant qu’en Sologne, on prépare le 41e coup de fourchette …
Les gourmets et gourmands ont rendez-vous samedi 27 et dimanche 28 octobre à Romorantin dans les murs de la Fabrique Normant, pour les traditionnelles Journées Gastronomiques de Sologne (JGS). La thématique retenue sera teintée cette fois très localement, elle fera pour cause la part belle aux “terroirs de notre Loir-et-Cher”. Sur place, au menu : plus de 120 exposants, producteurs et revendeurs en filière courte de la Région Centre-Val de Loire et de l’Hexagone, quinze concours amateurs et professionnels (dont le championnat du monde du lièvre à la Royale), une exposition de pièces artistiques sucrées et salées, un restaurant bistronomique et même des barbes à papa pour les gastronomes en culottes courtes.


….et aussi, on tourne secrètement !
« Route barrée ». La cause en était simple : une équipe de tournage, interviewant Martine Vallon, directrice du musée de Sologne, a été aperçue fin septembre à la sous-préfecture de Romorantin, dotée d’un drone. Une émission exceptionnelle de « Secrets d’histoire » (France 2), présentée par Stéphane Bern, est en effet en préparation dans le cadre des 500 ans de la Renaissance que s’apprête à célébrer en 2019 le Val de Loire. On ne peut pas en révéler guère davantage pour le moment, à part ce teasing; c’est « secret » comme son nom l’indique, patience…
Emilie Rencien

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email