Une coiffe de 9 tonnes pour la caserne Maurice de Saxe

LPB 86-Maurice de Saxe-DSC_7393

LPB 86-Maurice de Saxe-DSC_9248

Après l’incendie consécutif  à la présence de « locataires » indélicats qui avaient squatté l’ensemble, sans payer de loyers, la caserne Maurice de Saxe, dont les travaux de restauration sont en cours pour sa réhabilitation en 76 appartements, avait une bien sale gueule surtout à son sommet autour de l’horloge centrale. Petit à petit, le chantier lui redonne un aspect plus sympathique en harmonie avec son histoire tant architecturale que militaire.

Depuis le mercredi 30 mars, une nouvelle coiffe toute neuve de plus de 9 tonnes en sapin a été hissée à plus de 23 mètres de hauteur pour venir s’emboîter parfaitement sur ses assises, le tout redonnant, même si ce n’est plus d’époque, hélas !,  une autre allure à l’ensemble. Dès que les ardoises auront été posées, on ne verra plus rien des outrages subis que, plus de vigilance, auraient pu éviter. Mais, on ne refait pas l’histoire, même si c’est celle de la caserne Maurice de Saxe qui vit passer tant d’éléments venus y effectuer leurs 3 jours… à l’époque où le service militaire, qui a  été supprimé à tort, existait encore. C’était au XXe siècle.

Richard ODE

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email