Rétrospective : les temps forts de 2017

C’est fait, nous avons plongé dans un nouveau cycle, celui de 2018. Pour le meilleur, souhaitons-le. En ouvrant ce nouveau chapitre à écrire, nous vous proposons de revivre en mots et en images ce qui aura rythmé l’année qui vient tout juste de se refermer. Avant d’en lire davantage dans notre édition du petit Solognot à venir mercredi 10 janvier.
Et sinon… Bonne année !

Par Emilie Rencien

Définitivement… Pandi panda !

Ce fut sans conteste L’évènement 2017 : un bébé panda est né le 4 août au zoo-parc de Beauval de Saint-Aignan-sur-Cher. Le petit ursidé, qui pousse bien, sortira sa jolie frimousse noire et blanche samedi 13 janvier 2018, embouteillages et foule dense à prévoir dans le secteur …. En attendant, Yuang Meng (c’est son prénom de baptême) a fait briller les yeux des personnalités se succédant au-dessus de son berceau, l’ancien président Nicolas Sarkozy, sa marraine Brigitte Macron, sans oublier le président Emmanuel Macron qui sera également passé le voir, profitant d’un weekend d’anniversaire en comité privé à Chambord. Dur dur d’être un panda… Retour sur, et cela valait bien au moins 3 photos ! En attendant la suite à suivre dans nos colonnes et aussi en ligne.


Sur l’affiche de l’actualité

Comme chaque année, le Loir-et-Cher a connu en 2017 un ballet de ministres : Bernard Cazeneuve, Nicolas Hulot, Nicole Belloubet, Agnès Buzyn…. Et également des candidats, élections présidentielle et législative oblige : Benoît Hamon, Marine le Pen…. N’oublions pas François Hollande qui aura pris un bol d’air printanier dans les jardins du château de Chambord, avant de céder son fauteuil élyséen au quadra Emmanuel Macron. Sans omettre le fait que la locale de l’étape, la sénatrice Jacqueline Gourault, a pris du galon len devenant ministre auprès du ministre de l’intérieur.


Finances contraintes mais dans la bonne humeur

Il faut d’emblée casser une illusion : l’argent ne va toujours pas couler à flots en 2018. Les collectivités vont devoir faire avec, bon an, mal an. Mais face à l’adversité, le département de Loir-et-Cher garde le cap tout en ayant voté son budget annuel chiffré à un peu plus de 415 M€, de manière unanime et dans une ambiance apaisée, sans augmentation de fiscalité. C’est déjà mieux que des cacahuètes.


Ne pas déranger : travaux en cours

Le son des pelleteuses n’a pas fini de se faire entendre en 2018. Beaucoup d’ouvrages routiers sont dans les cartons de 2018 et même au-delà : zone de Cap’Ciné à Blois notamment, déviations de Cormeray en pourparlers et surtout de Chémery. Cette dernière a fait couler beaucoup d’encre l’an passé et fait fleurir moult pancartes sur les bords de routes de ladite commune. Pour ? Contre ? une concertation publique préalable au projet est ouverte jusqu’au 31 janvier 2018, à l’Hôtel du département et à la mairie de Chémery. Le débat enflammé continue…. La déviation de Mur-de-Sologne suivra peut-être ? En bref, quel chantier !


Un peu de douceur dans ce monde de brutes

En Loir-et-Cher, il se passe décidément beaucoup de choses et personne n’est resté en 2017 les deux pieds dans le même sabot. A Blois, par exemple, le théâtre Monsabré dans le quartier Vienne a attiré les spectateurs en nombre avec sur scène Jérôme Commandeur, Nicolas Peyrac, Jean Roucas ou encore Arthur le Forestier. Les commerçants ont su se mobiliser : toujours à Blois, deux jeunes créatrices, l’une de robes de mariée, Alison Touzé, l’autre de lunettes, Clotilde Cormier, ont organisé leur premier défilé automnal commun au château de Blois pour lutter contre l’endométriose, une maladie féminine encore mal diagnostiquée. Côté Sologne, les Journées gastronomiques ont soufflé leurs quarante bougies avec succès. Chapeau bas enfin à la romorantinaise Vanessa Marchand, diabétique depuis l’âge de 12 ans, qui a participé au marathon de New-York avec panache.


Votre journal préféré connecté

Pour conclure, sachez que nous sommes présents sur les réseaux sociaux, Facebook, et aussi désormais, Twitter. N’hésitez pas à vous abonner, à « liker », à « tweeter », à partager !

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email