- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Quoi de neuf depuis 15 jours

2007-2017 : La Cordée du Val de Loire a fêté ses 10 ans à Blois


Relais de l’entité « A chacun son Everest », La Cordée du Val de Loire coordonne des actions pour soutenir les enfants atteints de cancer ou de leucémie soignés à à l’hôpital Clocheville de Tours. L’association, qui organise à leur intention des stages à Chamonix, permettant à chacun de se reconstruire physiquement et psychologiquement après la maladie, vient de fêter son dixième anniversaire. Un après-midi festif à l’Espace Jorge-Semprun à Blois, animé par le magicien «  Marc Page, »  et le concert dynamique, joyeux et optimiste des «  Drôles de dames, »  ont ravi fin octobre le public constitué des familles d’enfants malades ayant bénéficié d’un stage à Chamonix de nos adhérents et fidèles partenaires. Cet après-midi s’est terminé autour d’un cocktail. Il y a beaucoup d’énergie positive dans cette cordée. D’autant que Christine Janin, médecin alpiniste, fondatrice de l’association « A chacun son Everest », a été reçue dans ce cadre. C’était une belle fête pour ceux qui ont cru un jour que la vie n’en serait plus jamais une ! Cet anniversaire a également été l’occasion d’une remise de chèque d’un montant de 30 000 € de la part de La Cordée du Val de Loire à « Chacun son Everest ». Une somme qui est le fruit des actions ponctuelles mais régulières, menées par l’association blésoise grâce à un réseau solide.


Un contrat de territoire pour développer la lecture


Marie-Hélène Millet, conseillère départementale, et Sylvie Le Clech, directrice de la DRAC Centre-Val de Loire, ont signé ce mois-ci le Contrat Territoire Lecture « Blaisois – Pays de Chambord 2017/2019 ». Il marque le début d’une nouvelle collaboration ayant comme objectifs pour le Département de développer le goût des livres auprès de publics éloignés de la lecture, et de nouer des partenariats entre structures sociales et bibliothèques. Ce contrat de 3 ans représente un engagement financier de 174 500 € par le Département, l’État apporte son soutien par une contribution de 75 000 €. Dès 1999, le Conseil départemental s’est engagé dans un plan de lecture publique à destination des communes de moins de 10000 habitants afin de développer et structurer un réseau de lecture publique départemental. En 2010, le Ministère de la Culture, souhaitant favoriser le développement de la lecture, a mis en place les Contrats Territoire Lecture (CTL). Le CTL signé aujourd’hui entre l’État et le Département sur la période 2017/2019 a pour ambition de répondre aux enjeux intercommunautaires forts et aux attentes des publics en matière de lecture et d’usages numériques. Le but est de mettre en place des actions partenariales en faveur de publics pouvant avoir des difficultés d’accès à la lecture (personnes âgées / handicapées / illettrées / zones rurales…) sur le territoire du Blaisois – Pays de Chambord. 27 bibliothèques municipales situées sur le territoire d’Agglopolys et 12 bibliothèques municipales du Grand Chambord sont concernées. Le programme d’actions est structuré autour de 3 axes, à savoir agir auprès des publics éloignés du livre (seniors et personnes en situation de handicap, personnes en situation d’illettrisme) ; accompagner les publics aux usages numériques ; développer l’offre artistique et littéraire en bibliothèque.


Voirie et réseaux : un nouveau chantier d’un an confirmé en Blois Vienne


Le bruit des engins va se faire réentendre du 15 janvier à début décembre 2018 sur l’avenue du président-Wilson, côté Vienne, qui va faire l’objet de travaux pendant la période précitée, dans le cadre de l’aménagement du Cœur de Ville-Loire (ACVL). Si certains commerçants et habitants grognent déjà, les automobilistes seront aussi concernés par la gêne occasionnée. Un sens unique de circulation sera appliqué pendant cette année-là, il ne sera possible que de circuler du pont Jacques-Gabriel vers le rond-point Wilson et il faudra par conséquent emprunter la rocade et la levée de la Loire pour les autres directions. Le parking ex-Humanis permettra toutefois de se stationner aisément et de continuer à pousser la porte des commerces dudit quartier. Pour être beau/belle, il faut souffrir, dit-on … Après ce grand et long chambardement s’élançant de la place de la libération, passant par le carrefour de la rue Cobaudière, et achevant son périple rue Trinqueau, véhicules et piétons évolueront prochainement parmi un espace urbain repensé (intégration de jardinières, bandes cyclables sur chaussée, renouvellement des réseaux et de l’éclairage, etc.) qui gagnera par exemple des places de stationnement (86 à terme au lieu de 79, actuellement). Le point final ne sera cependant pas inscrit ici car six mois supplémentaires seront nécessaires pour sublimer cette entrée de ville. Quand ? Telle est la question. Dans les deux ans qui viennent, a répondu l’adjoint au maire, Jérôme Boujot qui a précisé que ce marché public reste ouvert jusqu’en 2021. Tout en sachant que l’année 2019 devrait être « off » en travaux pour permettre aux commerçants de redonner un coup de fouet à leur trésorerie et que la suivante sera rythmée par un chantier, celui des élections municipales….


Mariannes : la carotte plutôt que le bâton


Jean-Pierre Condemine, préfet de Loir-et-Cher, Jean-Claude Negrello, Président de l’association des anciens maires et adjoints de Loir-et-Cher, et Catherine Lhéritier, Présidente de l’association des maires de Loir-et-Cher, ont remis le 6 novembre dans les salons de la préfecture à Blois les diplômes du concours « La Marianne du Civisme ». Kézako ? Les « Mariannes du civisme » visent à récompenser les communes qui ont atteint le plus fort taux de participation lors d’élections. Ce concours a pour objectif de redonner toute sa force à la démocratie en éveillant la conscience civique, et en incitant les électeurs à user de leur droit et de leur devoir de citoyens au moment des consultations électorales. Cette remise du mois de novembre a concerné les élections présidentielles et législatives de 2017. Parmi les municipalités sur le podium, Mer, Vineuil, Saint-Denis-sur-Loire, Vendôme, Sasnières, Valencisse, Thoré-la-Rochette, Saint-Viâtre, Salbris, Neung-sur-Beuvron, Yvoy-le-Marron, Vallières-les-Grandes, Châtillon-sur-Cher, Lignières, Areines, Couture-sur-le-Loir, Meslay, Le Poislay, Villeromain, Arville, Ruan-sur-Egvonne, Villefrancoeur, Saint-Bohaire, Sainte-Anne, Lisle, Rocé, Lestiou, Saint-Jacques-des-Guérets, Cellettes. Certains déploreront sans doute qu’il faut en arriver là pour motiver le dépôt de bulletins dans l’urne, d’autres répondront que les petits ruisseaux nourrissent les grandes rivières. Et il vaut mieux la carotte que le bâton, non ?

E.R.

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone