Noyers-sur-Cher – Gala de danse ARIA les 14 et 15 avril


Comme chaque année, aboutissement d’une saison bien remplie, le Groupe ARIA section Danse de l’A.S.C de Noyers-sur-Cher, se fait le plaisir de présenter aux familles ainsi qu’à tout son public, amoureux de la danse, le travail de toutes les danseuses et de l’équipe de bénévoles qui l’entoure.
Deux représentations sont proposées :
Le samedi 14 avril à 20 h 30 avec en ouverture les musiciens de la Fraternelle et dimanche 15 avril à 15h, à la salle des fêtes de Noyers-sur-Cher.
Au fil de l’imagination des chorégraphies pensées par Françoise et des nouveaux choix musicaux, de merveilleux costumes ont été conçus ou adaptés par Arlette, la couturière hors pair.
Ce gala, événement majeur du groupe se profile maintenant depuis 44 ans dans le but d’associer le dynamisme des jeunes danseuses et de promouvoir l’activité de la danse dans toute sa diversité. Ce sont les objectifs qu’ARIA se fixe chaque année, la volonté 1re étant d’offrir un spectacle de qualité.
Cette édition s’annonce comme un très grand cru, les danseuses d’ARIA seront ravies de vous faire découvrir en 1re partie un grand moment de « divertissement » c’est le groupe Coldplay qui accompagnera les premiers pas des danseuses. Ce sera ensuite un déferlement d’autres vedettes telles « Texas, Kaleo, V. Sanson, Y. Naïm, Taylor Swift, J. Clerc, Emili Sandé » une façon de découvrir de nouveaux artistes ou de vous entraîner dans vos souvenirs, pour clore avec toute la troupe sur le célèbre « America, Mambo » de la comédie musicale West Side Story, thème éternel de Roméo et Juliette, dans le Manhattan des années cinquante.
En 2e partie les danseuses vont s’exprimer pour « Danser les Contraires ». Nous vivons en permanence dans les contradictions. Le Groupe ARIA en a fait son thème de chorégraphies : réunir les contraires, harmoniser les opposés car ils sont indissociables, alors opposés ? complémentaires ou différents ?
Ne dit on pas que les contraires s’attirent. Par le geste, le mouvement, classique et moderne, les chorégraphies illustreront :
La pluie et le soleil, le jour et la nuit, la légèreté et la lourdeur, les gentils et les méchants, les sens contraires et obligatoires et pour finir le blanc et le noir emmené par le tourbillon de la danse sur le célèbre titre écrit par S. Gainsbourg “white and black blues” et les succès incontournables de la pop rock, “je voudrais être noir” Nino Ferrer, et “Black or White” Mickael Jackson.
Des contraires qui ne peuvent exister l’un sans l’autre, un peu comme Janus, le dieu aux deux visages… mais pour conclure ARIA préfère « Tout est bien qui finit bien !
Ce que l’on souhaite à cette joyeuse bande qui n’en finit pas de nous surprendre.

Programme :
Première partie : A Sky full of stars – Coldplay ; Let’s Work it out – Texas ; Way down we go – Kaleo ; Et s’il était une fois – V. Sanson. Coward – Y. Naïm ; Lili voulait aller danser – J. Clerc ; Shake it off – Taylor Swift ; Read all about it – Emili Sande ; America – Mambo – West Side Story.
2e partie : Pierre- Barbara/Que de la pluie- M. Galure ; Hello le Soleil brille – F. Purcell ; Eblouie par la Nuit – Zaz/Le violon roi – R. Capucon
Le jour et la nuit – Souchon ; EEvinrude- Bernard & Bianca/Mme Papillon – R. Aubry ; Il en faut peu pour être heureux – Jungle Book ; Minuetto allegro vivace – N. Paganini ; Toc-toc-toc – Zazie/La chanson du loup – Baschung ; Marche tout droit – C. François ; Paris sens interdits – E. Daho ; White and black blues – J. Ursull ; Je voudrais être noir – N. Ferrer ; Black or White-
M. Jackson.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email