- rejoignez-nous sur facebook pour avoir les dernières infos -

Navettes 100 % électriques en centre-ville

Afin de vérifier si des minibus électriques sont adaptés aux problématiques du centre-ville, un test grandeur nature vient d’être réalisé. Si celui-ci s’avère concluent, les deux navettes Azalys actuelles seront remplacées, fin 2017, par deux véhicules 100 % électrique.

Du 27 avril au 10 mai, les deux navettes Azalys du centre-ville ont été relayées par deux véhicules 100 % électriques. Un test préalable au remplacement définitif des deux véhicules à moteur thermique par des véhicules électriques fin 2017.
« Si le test s’avère concluant nous remplacerons les deux véhicules existants », a annoncé Christophe Degruelle, rappelant qu’Agglopolys s’est orienté vers deux véhicules 100 % électriques de la marque Blue Bus du groupe Bolloré. »
D’une capacité de 22 places, contre 19 pour les navettes actuelles, les véhicules ont une autonomie de 120 kilomètres, largement suffisante pour les trajets quotidiens sans passer aux bornes de recharge qui seront installées au Terminus Azalys. Ajaccio, Chamonix, Marseille ou Paris-Montmartre disposent déjà de ce modèle de navette.
Le coût d’investissement sera de l’ordre de 400 000 euros, 150 000 euros par navette auxquels s’ajoutent 17 000 euros par borne de charge et 13 000 euros pour l’installation de systèmes d’aide à l’exploitation et de vidéo protection. Le coût de location de la batterie est de 0,48 euro par kilomètre, sachant que les deux navettes effectuent 67 000 kilomètres par an, soit une valeur de location globale maximum d’environ 35 000 euros par an.
Les navettes du centre-ville desservent le cœur de Blois en circulaire toutes les douze minutes. Un service gratuit mis en place en 2013 qui transporte, selon les chiffres d’Agglopolys, 980 voyageurs par jour, en moyenne 18 personnes par course. Les véhicules, d’une capacité de 19 places, sont souvent saturés particulièrement à midi et en heure de pointe le soir. Par ailleurs, les deux minibus assurant le service rencontrent de nombreuses avaries techniques et ont cumulé 131 jours d’immobilisation en 2015.

ARP


Qui gère la Mobilité ?

Agglopolys est l’autorité organisatrice de la mobilité (AOM). Elle exerce les compétences des transports en commun, circulation des véhicules particuliers, vélos et piétons. La communauté d’agglomération a confié, en janvier 2013, la gestion de son réseau de transports urbains à Keolis par un contrat de délégation de service public (DSP) de dix ans.
Ce contrat a débouché sur la restructuration du réseau de transport en commun en réadaptant l’offre, en proposant une nouvelle grille tarifaire et en mettant en place de nouveaux services complémentaires comme les transports à la demande et la navette de centre-ville.
Les transports en commun d’Agglopolys ont été rebaptisés Azalys.

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone