Monsabré a marché vers l’Ouest

Cent quarante-six enfants, de la toute petite section (TPS) au CM2, se sont produits sur scène lors de la représentation de « la conquête de l’Ouest », pièce jouée dans le parc de la maison paroissiale de Vienne devant un parterre de parrains et quelques curieux.

Jean, garçon de 10 ans doit quitter en compagnie de ses parents et de ses voisins la terre qui l’a vu naître. C’est alors que commence la grande aventure de la conquête de l’Ouest. Sa rencontre avec le peuple indien conditionnera à jamais sa vie. Il s’agit là d’une épopée romanesque riche en rencontres, en aventures et en apprentissages sur la rencontre de cultures différentes. « Cette représentation est l’aboutissement du Projet pédagogique de l’école Monsabré Sainte-Marie (Blois-Vienne). L’objectif était de développer des compétences dites transversales telles que le vivre ensemble, la reconnaissance de l’importance de chacun ou encore la possibilité d’avoir un regard différent de l’adulte sur l’enfant » explique Catherine Pomorski.  Pour la directrice de l’école, « il s’agit d’un gros projet ou les parents ont eu, eux aussi, un rôle à jouer. “Ils ont tous travaillé sur les costumes avec les enfants. Tout comme l’équipe de six enseignants, fortement engagée sur le long travail de préparation de cette représentation entamé lors du début de l’année scolaire », a précisé Mme Pomorski. « Cela a demandé aux enfants une rigueur d’écoute », affirme Thierry Tchang-Tchong, metteur en scène et acteur de la “Cie de l’amarante”. Car, les acteurs ne jouent jamais les uns à côté des autres, mais les uns avec les autres », conclut celui qui a dispensé des cours hebdomadaires de théâtre aux élèves de Monsabré.

ARP

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email