- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Le pays des Châteaux joue la carte des énergies renouvelables ou EnR

Une visite à la chaufferie par palettes de bois de Maves a convaincu les élus de leur bon choix…

Les énergies renouvelables (EnR) thermiques séduisent les élus du Pays des Châteaux qui misent sur les possibilités offertes pour mieux maîtriser l’énergie et en réduire les coûts.

Christophe Degruelle, président du Pays des Châteaux, et Éliane Genuit, vice-présidente, en charge de la transition énergétique, se sont rendus le dernier jeudi de juin à Maves, en pleine Beauce, pour y recueillir toutes les conclusions de l’opération choisie par la municipalité dirigée par Astrid Lonqueu, maire, pour chauffer l’école, le logement d’un enseignant, des locaux de réunion. Là, le bois, « because » la proximité de la forêt de Marchenoir et le dynamisme de la SCIC Bois Énergie Centre-Val de Loire, a été choisi en remplacement du fuel… Les économies ont été immédiates et le coût de 130 000 euros HT sera vite amorti, après les aides de l’ADEME, de l’État et du Conseil départemental.

Christophe Degruelle a souligné que cette visite permettrait de mieux comprendre les techniques pour aborder le plan qui va être mis en route et en chantier, au Pays des Châteaux, pour le développement territorial des énergies renouvelables (EnR) thermiques, via un contrat partenarial avec l’ADEME et la région Centre-Val de Loire.

Le Contrat d’objectif territorial de développement des énergies renouvelables thermiques (COT EnR) ayant été retenu, vingt projets verront le jour dans les 3 ans du délai de la convention, avec un suivi millimétré. Seront, notamment, concernés Saint-Denis-sur-Loire, le château de Cheverny, l’espace culturel pluriactivités Jean-Moulin à Saint-Laurent-Nouan, le complexe scolaire de Josnes, Suèvres, tant dans les prospections énergétiques ou géothermiques, après études. Huit secteurs ont été retenus en région Centre-Val de Loire pour ce démarrage et il n’est pas impossible que le Pays Vendômois fasse partie des prochaines sélections sur dossiers.

Les opérations éligibles sont les installations de production de chaleur renouvelable : bois énergie, géothermie ou solaire thermique. Les réseaux de chaleur éventuellement associés sont, aussi, éligibles au dispositif.

Toutefois, les EnR électriques, types solaire photovoltaïque, éolien ou hydroélectricité, ne sont pas éligibles à ce programme.

Diverses précisions plus techniques ont été apportées aux élus par Hubert Désiré (06 73 61 24 29 ou
boisenergie41@orange.fr) pour Bois Énergie 41 et Mathieu Chassier, conseiller en énergie partagé
(07 88 84 07 43 ou 02 54 89 71 77 ou cep.vdlc@gmail.com ou
cep@paysdeschateaux.fr) qui peuvent être contactés par les élus, les responsables d’associations ou autres personnes ayant des questions à résoudre sur ces sujets.

Jules Zérizer

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com