La première statue de Marie-Amélie Le Fur, en Marianne, a été installée à Fortan

« ll n’y avait pas de statue de Marianne dans cette salle de la mairie. Rien n’oblige d’ailleurs qu’il y en ait une dans la maison républicaine, tout comme le portrait du Président de la République ! Chaque commune reste libre ». Philippe Lalligant, maire de Fortan, première commune de Loir-et-Cher à avoir accueilli une statue de Marie-Amélie Le Fur, la grande championne paralympique, multi-médaillée, Marianne 2018, a, ainsi, lancé l’inauguration officielle de cette installation de l’œuvre signée Fabrice Gloux. Cet artiste a, notamment, réalisé la statue d’Olympe-de-Gouges, garnissant la salle des Quatre Colonnes à l’Assemblée nationale. D’autres communes ont commencé à commander la statue de Marie-Amélie et Gérard Larcher, président du Sénat, en a fait de
même récemment. L’opération, bien que difficile à démarrer, semble vouloir prendre de l’ampleur, car certaines communes possédant des statues de Marianne vieilles de plusieurs décennies (siècles ?) voudront sûrement rajeunir les décorations de leurs salles de réunions et de mariages. Et, de plus, en aidant Marie-Amélie dans le fonctionnement de son association « Tendez la main au handicap », car 30 % du prix de ladite statue (départ basique à 1 000 euros TTC) rejoindront les finances de TELMAH pour permettre la pratique du handisport, notamment pour les très jeunes handicapés qui ont pris Marie-Amélie en modèle. Reste à convaincre les maires des quelques 290 communes de Loir-et-Cher à se lancer dans l’aventure, car, si chaque collectivité participe, il pourrait y avoir près de 90 000 euros récoltés. Un rêve aussi réalisable… qu’une médaille olympique et un record à établir.

Jules Zérizer

Contacts : Fabrice Gloux
au 02 54 72 19 54.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email