- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Des ruches au château de Cheverny


Au Château de Cheverny, le choix de l’abeille frère Adam se justifie par sa faible propension à l’agressivité. C’est le frère Adam (1898-1996) de l’abbaye de Buckfast située dans le Devon (Angleterre) qui a réalisé un travail d’hybridation, sélectionnant dans différents pays des abeilles aux caractéristiques qui l’intéressaient. Pour une première année, 6 ruches ont été installées le 16 avril, aux pieds des acacias, entre le château et le labyrinthe.

Pourquoi installer des ruches ?
Dans une démarche écoresponsable, le château a fait appel à Api’Planète, apiculteur local, qui s’engage pour la protection des abeilles et de leur environnement. Le château n’utilise quasiment plus de produits chimiques pour la gestion de ses espaces naturels. L’accueil des abeilles s’inscrit donc dans la continuité des actions de gestion écologique et de préservation de la biodiversité. Installer un rucher à Cheverny pourra aider à sensibiliser un public qui ne se rendrait pas naturellement chez un apiculteur. Les actions pédagogiques qui seront menées, offre la possibilité de découvrir l’apiculture tout en sensibilisant de manière active le public.

Quelques chiffres
Une ruche en été est peuplée d’environ 45 000 abeilles en moyenne. L’aire principale de butinage des abeilles est d’environ 1,5 km, elle peut s’étendre de 3 voire 5 km autour de la ruche si les ressources manquent à proximité. Dans un biotope comme celui du château de Cheverny, favorable au bon développement des colonies, une ruche devrait produire en moyenne 20 kg de miel par an. Le biotope permettra de réaliser plusieurs récoltes par an : la première au début du mois de mai (récolte de miel de fleurs de printemps), une deuxième récolte de miel de tilleuls en juin et une troisième courant août (miel de forêt). Après extraction des cadres, le miel est filtré puis stocké quelques jours en cuve. Les premiers pots de miel du château devraient être disponibles entre le 15 et 30 mai 2018 et seront vendus à la boutique du château et à noter des visites guidées : certaines récoltes pourront être réalisées au château en présence d’un public équipé. Sur inscription !
Jusqu’au 30 septembre : de 9 h 15 à 18 h 30.
Tarifs visite libre du Château :
Adulte : 11,50 € – Enfant (de 7 à 14 ans) : 8,20 € – Enfant (- de 7 ans) : gratuit.
Tarifs visites guidées des ruches en supplément du billet d’entrée : adulte : 12 €
– enfant à partir de 7 ans : 8 €

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com