- rejoignez-nous sur facebook pour avoir les dernières infos -

Chambord – De la musique pour tous au 7e Festival

Le chœur d’hommes Diabolus in Musica a assuré des intermèdes musicaux pendant la présentation du Festival de Chambord, à l’église de Saint-Dyé-sur-Loire.

Pour sa septième édition, le Festival de Chambord qui se déroulera du 1er au 15 juillet, s’annonce éclectique et réserve des surprises.

La programmation du 7e Festival de Chambord a été présentée à l’église de Saint-Dyé-sur-Loire, le 27 avril par Yannick Mercoyrol, directeur de la programmation culturelle. Le chœur d’hommes Diabolus in Musica a assuré des intermèdes musicaux, avant de donner un concert de musique profane et sacrée médiévale, pour donner un avant-goût du festival qui s’annonce éclectique. « Cette 7e édition progresse, prend de la maturité et le programme traverse les répertoires et propose de ensembles variés », explique Yannick Mercoyrol avant de poursuivre : « Les soirées seront très différentes et s’adresseront aux spécialistes mais aussi au grand public ». En ouverture, le 1er juillet, les Amériques seront célébrées par l’Orchestre symphonique de la Garde républicaine et le pianiste W. Latchoumia, l’un des plus doués de sa génération. Une soirée entre découverte et reconnaissance avec les fameuses danses de West side story ou de la Rhapsodie de Gerschwin. Le 9 juillet, une soirée particulière attend les spectateurs. « Pour une fois, je leur demanderai de laisser leur portable allumé », sourit Yannick Mercoyrol. En effet, la musique contemporaine sera à l’honneur avec l’ensemble Alternance pour un concert très original et novateur. Les spectateurs seront invités à interagir avec les musiciens en temps réel, via une application sur leur téléphone portable. Une manière de réinventer le rapport du public au concert. « Les musiciens s’adapteront à ce que la salle va leur envoyer, cela a été fait très rarement en France. Il faut venir avec des enfants ! », souligne le directeur de la programmation culturelle. Le jeune public n’est d’ailleurs pas oublié avec Yanowski et le collectif Artie’s, un concert à écouter en famille, le 14 juillet. Révélé par Le Cirque des mirages, ils font écouter leurs instruments à travers une histoire. « Ils donnent une dimension pédagogique à la musique, mais pas ennuyeuse », précise Yannick Mercoyrol. Par ailleurs, la pianiste Vanessa Wagner sera en duo avec le violoniste Augustin Dumay, puis avec le quatuor de cordes Hermès. C’est l’Orchestre symphonique de la région Centre-Val de Loire/Tours avec la soprano Catherine Hunold qui clôturera le festival. « C’est la plus grande chanteuse wagnérienne d’aujourd’hui », souligne Yannick Mercoyrol.

Au programme également : un ensemble arabo-andalou pour habiller le château aux couleurs orientales, de la musique ancienne, du jazz, du clavecin…

Programmation complète et réservation sur www.chambord.org

Chloé Cartier-Santino

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone