- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

Bd Boum : la BD se met en scène


bd BOUM, festival de bande dessinée de Blois, fêtera cette année sa 34e édition, le vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 novembre. Dans le sillage d’Angoulême, le plus prestigieux des festivals de bd français et Quai des Bulles, qui s’est implanté durablement à Saint-Malo, BD Boum reste le plus grand festival gratuit.
Le 34e festival de la BD de Blois qui ouvre ses portes le dernier week-end de novembre sera une manifestation dense. Une immense librairie regroupant soixante-quinze éditeurs et boutiques spécialisées de toutes tailles, des expositions, des rencontres, des ateliers et quelques conférences, feront de ce rendez-vous des amoureux du 9e art l’un des plus importants en France.
Trois jours durant, dans le cadre du centre-ville, Halle aux Grains, Maison de la BD, Les Lobis, Bibliothèque Abbé Grégoire, Hôtel de Ville… Deux cent auteurs se réunissent, dédicacent, échangent avec vingt-deux mille spectateurs pour faire de bd Boum la plus grand festival de BD gratuit de France.
À en croire Bruno Genini, son directeur, « cette année encore, le festival mettra en avant toutes les bandes dessinées. Comme il est de tradition, le Grand prix de l’année précédente a dessiné l’affiche de la nouvelle édition et en prend une présidence active. »
Récompensé en 2016 pour l’ensemble de sa carrière, Jean Solé a imaginé l’affiche cette 34e édition. Pilier de Fluide Glacial, proche de Gotlib, le dessinateur de Superdupont et illustrateur tous azimuts de génie possède une œuvre si pléthorique qu’il faudrait plusieurs expos pour donner une idée de son travail. « En écoutant les images », à la Maison de la BD, du 24 novembre au 24 février, lui rend hommage.

Jeunesse, adultes… de tout pour tous les gouts
« Pas moins de douze autres expositions très diverses sont au programme », explique le président. Et celui-ci de détailler : « Les chemins de Compostelle » de Jean-Claude Servais, « Airborne 44 » de Philippe Jarbinet, « Au pied de la falaise » de ByMöko, « ÉtunwAn, Celui-Qui-Regarde » de Thierry Murat, « Les Transports Sentimentaux » de Frédéric Debomy et Emmanuel Prost et « Je suis l’actu ».
La bande dessinée est un art qui réunit les grands et les petits et bd Boum s’en fait l’écho. Le festival propose cette année encore de nombreuses activités destinées aux plus jeunes. Ainsi, la liste d’expositions jeune public est longue : « De l’étrange parade à Alice au pays des merveilles » de Benjamin Lacombe, « Musnet » de Kickliy, « Irena » de Jean-David Morvan, Séverine Tréfouël et David Evrard, « Le chasseur de rêves » de Martin Desbat, « La voix du vent » de Claire Godard et Ida Polo, et enfin « Gaspard et le phylactère magique » de Mickaël Roux, Dawid et Alain Dary à l’occasion de sa réédition chez Mosquito.
Outre les expositions, des stages, des ateliers de pratiques artistiques pour les scolaires, des spectacles (« Le grand méchant renard » et « Le chasseur de rêves ») sont au programme. Des conférences (Laurent Gerbier), des cafés littéraires (Marion Montaigne, Jean Solé, Dave McKean, Richard Guerineau, Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël), des débats et une journée professionnelle sur le thème « Relations familiales & bandes dessinées » sont également annoncés. Sans oublier la vente aux enchères caritative au profit de la lutte contre l’illettrisme, un concert d’Hippocamp Circus Club au Chato’do et du cinéma avec notamment une avant-première du film « Tueurs » en présence de François Troukens, le réalisateur.
Le festival a à cœur de récompenser les albums et les auteurs. Différents prix seront décernés lors de la cérémonie du samedi 25 novembre à 18h45, dont le Grand Boum – Ville de Blois. La soirée se déroulera au cinéma Les Lobis avec en ouverture le concert du groupe The Poor Boys. Preuve s’il le fallait que la bande dessinée dialogue à merveille avec les autres arts.

ARP


L’écriture de scénario

23 et 24 novembre
Né en 1975, Frédéric Debomy est scénariste de bande dessinée. Il a publié divers ouvrages, notamment avec les dessinateurs Edmond Baudoin, Olivier Bramanti et Louis Joos. En 2001, il initie au sein de l’association Khiasma un projet intitulé Birmanie, la peur est une habitude : un livre mélangeant témoignages et bandes dessinées paraît, relayé par une exposition. Il assure ensuite de 2005 à 2011 la coordination puis la présidence de l’association Info Birmanie, qu’il quitte après avoir dirigé le livre Résistances – Pour une Birmanie libre, auquel contribuent Aung San Suu Kyi et Stéphane Hessel. Sur le sujet, il a récemment publié Birmanie – Des femmes en résistance et Birmanie – De la dictature à la démocratie ? Il a assuré la programmation des éditions 2 011 et 2 012 du Festival international du film des droits de l’homme de Paris. Son premier ouvrage relatif au génocide des Tutsi du Rwanda est une fiction dessinée : Turquoise, avec Olivier Bramanti (2 012). En 2010 il prend part, comme chercheur, à un colloque de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) : « Entreprises de « réécriture » de l’histoire : controverses autour du génocide des Tutsis. » Sa contribution à la revue Les Temps Modernes date de décembre 2014. Dans le cadre de sa résidence à la Maison de la BD de Blois, en octobre et novembre 2017, il travaillera à l’écriture de son prochain ouvrage.
Initiation et/ou consolidation des techniques de narration, à travers les travaux personnels des participants.
Tarif : 90 € les 2 journées (repas compris).
Public visé : débutant ou initié. Inscriptions avant le 10 novembre


Ne manquez pas…

• « En écoutant les images… Jean Solé » Exposition. Maison de la BD. Du 24 novembre au 24 février
• Salon du livre Halle aux Grains et chapiteau. Du 24 au 26 novembre
• Vente aux enchères d’originaux Halle aux grains. Samedi 25 novembre à 15h
• Concert Hippocamp Circus Club Chato’do. Vendredi 24 novembre, 20h30, entrée gratuite
• Le Buveur de livres raconte Le chasseur de rêves Hémicycle de la Halle aux Grains. Spectacle par la Cie Barroco Théâtre, avec le concours de Martin Desbat – Samedi 18 novembre à 9h30 et 13h30 – Samedi 25 novembre à 15h
• « Le grand méchant renard et autres contes » Film d’animation. Cinéma les Lobis. Samedi 25 à 11h. Dimanche 26 à 11h, « Ciné P’tit déj » à 10h30
• Tueurs Film policier. Cinéma les Lobis. Projection en avant-première en présence du réalisateur François Troukens. Samedi 25 novembre, 11h
• Cérémonie de remise des prix – Les Lobis. Samedi 25 novembre à 18h45

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone