- pour avoir les dernières infos, rejoignez-nous sur facebook - twitter -

125 logements supplémentaires pour les réfugiés

 

Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, a visité le service des migrations et de l’intégration de la préfecture de Loir-et-Cher, vendredi 25 mai, avant de participer à une table ronde sur la thématique de l’accueil des personnes étrangères.

 

Dans le département, 11 000 personnes viennent chaque année au guichet de la préfecture pour des démarches liées au titre de séjour. Jean-Pierre Condemine, préfet de Loir-et-Cher, a fait visiter, le 25 mai, les services des migrations et de l’intégration de la préfecture à Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur. Une réunion avec les services de l’état était ensuite organisée, notamment pour présenter le document d’orientation départemental concernant l’accueil des personnes étrangères. « Nous avons eu un échange constructif sur le fonctionnement des services et j’ai été frappée par le travail en réseau qui est mené dans le département entre les services administratifs, la police, la gendarmerie, la justice, les associations, le Conseil départemental… Ils travaillent ensemble sur le sujet de l’asile et de l’immigration de manière efficace, c’est un long processus d’intégration républicaine et ils font un travail remarquable pour traiter au mieux la situation de ceux qui viennent en Loir et Cher », souligne Jacqueline Gourault, avant de poursuivre : « Il faut savoir être ferme pour lutter contre l’immigration clandestine, les réseaux, et il y a la nécessité de mener une politique d’asile dans le respect de la loi, avec la plus grande humanité possible ». La ministre a également rappelé que la loi Asile et immigration est en pleine discussion avec une lecture prochaine au Sénat. « Je vais donc pouvoir faire remonter des points précis pour améliorer l’efficacité du travail de chacun sur le territoire », a-t-elle assuré.

Évolution du dispositif d’accueil

Jean-Pierre Condemine a également profité de cette visite pour annoncer une évolution du dispositif d’accueil des demandeurs d’asile en Loir-et-Cher, ainsi que le lancement d’un autre dispositif pour les réfugiés ayant obtenu des papiers. « Nous allons ouvrir 15 places d’hébergements d’urgence aux demandeurs d’asile à Mer, sur un centre d’accueil porté par Emmaüs qui existait déjà mais pour d’autres publics », explique le préfet. Au total, il y a plus de 300 places en Centres d’accueil de demandeurs d’asile (Cada), dont 56 hébergements d’urgence en Loir-et-Cher. Par ailleurs 125 logements vont être mobilisés sur l’ensemble du territoire départemental pour accueillir les réfugiés qui sortent des Cada, afin de les inscrire dans un processus d’intégration dans la société. « Ce dispositif est déjà engagé avec plus de 30 logements affectés à des personnes identifiées qui sont accompagnées, notamment dans l’apprentissage du français et la recherche d’un travail », ajoute Jean-Pierre Condemine. Jacqueline Gourault a aussi souligné le fait que « le problème de l’immigration n’est pas un problème national mais européen et international » et que le gouvernement français mène également une politique auprès des pays de départ en luttant contre les réseaux d’esclavage, de prostitution ou ceux liés à des trafics, mais aussi en apportant une aide au développement.

Chloé Cartier-Santino

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com